À propos

Biographie:

 Georgette Bourgeois a grandi en plein cœur du centre-ville de Moncton (Nouveau-Brunswick), Canada. Son père, Thomas Bourgeois, était photographe professionnel. Sa mère, Anna (Bourque) Bourgeois était artiste peintre et pianiste. Tous deux lui ont transmis leur goût pour l’art; sa mère fut sa première enseignante. La famille habitait dans la demeure de ses grands-parents maternels; ceux-ci l’ont aidée à mieux comprendre et saisir le passé collectif de l’Acadie. Leur implication sociale a beaucoup influencé les thématiques dans l’œuvre de l’artiste.

 Elle a obtenu un Baccalauréat en éducation et un Baccalauréat en éducation élémentaire de l’Université de Moncton avec concentration majeure en arts visuels. De plus, elle a fait des études en beaux-arts à l’Université du Nouveau-Brunswick, à Saint-Jean et à l’Université de Mount Allison, à Sackville (Nouveau-Brunswick). Elle a enseigné les arts visuels et le français dans les écoles de sa province natale.

Georgette Bourgeois a exposé ses œuvres en Louisiane, en France et au Canada. Elle compte à son actif une cinquantaine d’expositions en solo.

En 2007, elle a été la première artiste en résidence au Lieu historique national de Grand-Pré. Elle y a créé la collection de neuf œuvres intitulée L’Esprit de Grand-Pré. Cette série fait partie de la collection de la Société promotion Grand-Pré et fut exposée à l’Université de Louisiane à Lafayette, en Louisiane, aux États Unis dans le cadre du GRAND RÉVEIL ACADIEN 2011.

En 2012, elle a exposé une collection de huit tableaux intitulée Renaissance à l’occasion du 35e anniversaire du Village Historique Acadien à Caraquet (Nouveau-Brunswick), Canada. La série fait maintenant partie de la collection du Village Historique Acadien.

Georgette a obtenu plusieurs bourses du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick. En 2008, elle a été en nomination pour le prix Éloize en arts visuels décerné par l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick.

Démarche artistique

L’œuvre de Georgette Bourgeois reflète son intérêt pour l’histoire et pour l’évolution de l’Acadie. Ses choix de thèmes évoquent l’enfance de l’Acadie, avant et après la déportation jusqu’à l’âge adulte de l’Acadie, devenue, à cause de son histoire, une Acadie internationale.

Elle travaille principalement avec la peinture à l’huile dans un style figuratif. Ses types de représentations sont : les paysages de l’Acadie d’autrefois, avant le Grand Dérangement de 1755; les paysages situés près de la mer où les Acadiens se sont installés après la Déportation ainsi que les magnifiques bâtiments de la Renaissance acadienne des années 1900 à 1940. À cause de leur richesse en histoire avant et après 1755, la rivière Petitcodiac et la région de Moncton inspirent souvent sa création artistique; on aperçoit dans ses toiles des aboiteaux des années 1600 avec des gratte-ciels du Moncton d’aujourd’hui. L’influence de la ville de Moncton, où habite l’artiste, contribue aussi à sa création artistique, cette région étant le noyau de l’Acadie contemporaine.

Avec ses choix de couleurs jaunes, rouges et bleus et le déploiement de la luminosité dans ses toiles, l’artiste veut refléter la lumière, la force et la vitalité de ce peuple acadien. En inventant, en peignant et en représentant des bâtiments de l’époque de la Renaissance acadienne avec des perspectives grandioses, des jeux de couleurs complémentaires, des lumières et des ombrages, elle veut refléter une Renaissance acadienne qui se caractérise par sa force.

L’artiste crée des séries qui représentent l’Acadie depuis ses débuts jusqu’à l’Acadie contemporaine. Comme dans ces séries, chaque œuvre est créée en relation avec les autres tableaux de la collection, il s’ensuit que les toiles d’une série ne peuvent pas être séparées.

Copyright © 2010, GEORGETTE BOURGEOIS, Tous droits réservés/All rights reserved
Powered by WordPress | Web Master Serge V. Richard ©